Responsive image

Et si on osait la paix ? Histoire du pacifisme en Belgique, d’hier à aujourd’hui

Resumé

Cette exposition a pour but de mettre l’accent sur le mouvement pour la paix en Belgique, des origines à aujourd'hui.

Description

On commémore régulièrement les Belges qui ont versé leur sang pendant la guerre, mais qui se souvient de ceux et celles qui ont lutté pour la paix ? Combien se rappellent que la Belgique compte quatre prix Nobel de la paix (dont Henri La Fontaine) ? Que des pacifistes belges ont largement contribué à la création d’institutions internationales visant à empêcher les conflits ? Que, dans les années 1980, plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté contre les missiles nucléaires ? Que de nombreuses guerres (Corée, Vietnam, Irak…) ont suscité des mobilisations citoyennes ?

Depuis le XIXe siècle, nombreux sont celles et ceux qui osent la paix et défendent ce qui pour d’autres reste un espoir chimérique. À travers 300 documents originaux et souvent rares (photographies, affiches, archives audiovisuelles, etc.), cette exposition met en exergue les diverses tentatives menées en vue d’instaurer la paix : depuis la participation de Belges au développement du droit international jusqu’aux actions citoyennes actuelles en passant par les mobilisations de masse anti-atomiques des années 1960 et la lutte contre les missiles des années 1980. Construit autour de trois thèmes principaux (Bâtir la paix, Agir par la non-violence, Dénoncer la guerre), ce parcours historique retrace et contextualise les divers courants pacifistes d’hier et d’aujourd’hui.

Cette exposition été montée pour la première à La Cité Miroir (Liège) du 20 novembre 2015 au 21 février 2016. Elle a par la suite voyagé à Bruxelles (ULB), Mons (Mundaneum) et Gand.

Voir aussi :
- le numéro hors série de Liège Museum accompagnant l'exposition
- la page de l'ancien site Web de l'IHOES consacrée à l'exposition


Année de production : 2015
Producteur(s) : Mundaneum / IHOES