Quentin Mortier, « Retour sur une expérience de co-création de récits collectifs au sein de l’économie sociale »


Retour au programme complet

Emplacement dans le programme

Module « Valoriser la source orale : pratiques culturelles et citoyennes » - De 16h30 à 16h50

Résumé

L'économie sociale propose une alternative économique et sociale. Mais en fait, que change-t-elle ? Nous pensons que les personnes mieux placées pour répondre sont celles qui « font » l’économie sociale, ceux qui la vivent au quotidien.

Dans trois entreprises (la coopérative de travailleurs – Cherbai –, l’entreprise de formation par le travail – Forma – et l’entreprise de travail adapté – La Ferme Nos Pilifs), SAW-B a proposé aux travailleurs intéressés d’écrire un récit collectif à propos des changements que leur entreprise vit ou a vécu mais aussi ceux qu’elle produit et ceux auxquels elle contribue. La démarche a fait l’objet d’une réflexion complémentaire sous la forme d’une étude en éducation permanente et d’une publication des récits. D’autres récits ont depuis lors été produits selon une méthodologie semblable.

Quelques années plus tard, nous revenons dans notre intervention sur les questions suivantes :
- En quoi a consisté la méthode de co-production des récits, quels en sont les particularités et l’intérêt ?
- Quelles sont les perspectives théoriques et pratiques, intellectuelles et stratégiques, que nous ouvre la démarche « récit » ?

Biographie

Quentin Mortier, sociologue de formation, est coordinateur du pôle Études & Animations au sein de l’association SAW-B. SAW-B est une fédération d’entreprises sociales engagée notamment dans une démarche d’éducation permanente. Elle cherche à faire mouvement pour les alternatives économiques et sociales.