Florence Rasmont, « Dans l'intimité des familles. Enquête orale sur le souvenir familial de la collaboration et de la résistance en Belgique depuis la Seconde Guerre »


Retour au programme complet

Emplacement dans le programme

Module « Quand la source orale construit l’histoire » - De 11h10 à 11h30

Résumé

TRANSMEMO est un projet collectif fédéral sur la mémoire familiale de la résistance et de la collaboration depuis la Seconde Guerre en Belgique. Quatre-vingt familles néerlandophones et francophones sont interrogées sur trois générations depuis janvier 2018. Cette présentation propose une réflexion sur l’investissement de l’interview par les interviewés eux-mêmes dans le contexte de cette recherche. Que signifie parler de sa famille à un historien dans la Belgique de 2018 ? Quel impact opèrent les références culturelles des interviewés en matière d’entretien sur le contenu même de l’interview ? Comment traiter ces attitudes collectives face à l’entretien dans la phase d’analyse ? Cette réflexion ressort d’une comparaison avec de précédents entretiens effectués au Rwanda dans le cadre de ma thèse de doctorat.

Biographie

Florence Rasmont est à la fois collaboratrice scientifique au CegeSoma et doctorante en histoire contemporaine à l'Université libre de Bruxelles. Au CegeSoma, elle collabore au projet de recherche fédéral Transmemo qui vise à étudier et documenter la mémoire familiale de la résistance et de la collaboration depuis la Deuxième Guerre mondiale en Belgique. Sa thèse à l’ULB propose une histoire sociale et locale de la transformation des sites de massacres, des commémorations et des militants mémoriels du génocide au Rwanda. Elle a effectué de nombreux terrains et entretiens au Rwanda dans ce cadre. Ses principaux intérêts scientifiques sont la mémoire des conflits, l’histoire sociale de la mémoire et l’histoire orale.