Lettre d'information n°37 - 10 janvier 2014.


Comme chaque année, nous avons opté pour des vœux virtuels qui mettent en valeur un document remarquable de nos collections et qui en même temps interpellent… La thématique n’a pas été choisie au hasard puisque la question des sans-papiers est au centre de notre nouvelle étude. Il s’agit par ailleurs d’une question dont les drames à répétition survenus au large des côtes de Lampedusa soulignent l’actualité, tandis que cette année marquera le 15e anniversaire de l’ouverture du centre fermé de Vottem.

* * *

Nous débutons 2014 sur un bilan positif, puisque près de 3 500 personnes ont fait le déplacement au BAL pour visiter l’exposition « Regards militants sur le XXe siècle. Affiches communistes en Belgique ». Merci à tous ceux qui ont rendu ce projet possible, qui nous ont aidés à le promouvoir et qui en ont fait un succès !

Les projets ne manquent pas pour cette année. Parmi ceux-ci, notons notre participation au colloque « Quand l'image (dé)mobilise... Iconographie et mouvements sociaux aux XIXe et XXe siècles » qui se tiendra du 19 au 21 mars à l’Université de Namur (cliquez ICI pour télécharger le programme), ainsi que la rédaction du catalogue du prochain parcours « Entre galeries et forges » de la toute nouvelle Cité Miroir qui sera inaugurée par l’asbl MNEMA le 14 janvier prochain. Par ailleurs, nous comptons continuer nos activités d’éducation permanente (notamment nos animations à l’asbl « La Bobine ») ainsi que, bien évidemment, le travail de longue haleine d’archivage de nos fonds et collections.

Facebook

L’IHOES s’ouvre au Web 2.0 et a désormais une page Facebook. Pour la découvrir, cliquez ICI. Vous brûlez de découvrir directement notre actualité sans attendre la prochaine lettre d’information ? Vous appréciez notre travail ? Devenez notre ami et aidez-nous à promouvoir largement nos activités !

Notre étude et nos analyses 2013

Le mouvement des sans-papiers et de soutien aux sans-papiers à Liège : plus de vingt ans de mobilisation : notre nouvelle étude fait le point sur plusieurs des moments clefs de cette histoire, met en avant le rôle joué par ses principaux acteurs et tâche d'analyser l'évolution de ses enjeux. L’IHOES ambitionne de contribuer à une réflexion constante sur le « comment vivre ensemble » dans la société multiethnique et multiculturelle qui est la nôtre. Ce chemin passe par le fait d’interroger les causes et les origines des migrations, la complémentarité des cultures, leur métissage et la tolérance empathique pour l’Autre. En ces temps de crise où les responsables politiques rétorquent aux militants du mouvement des sans-papiers « oui, mais c’est la crise », où au nord du pays, les mandataires affirment être coincés par les résultats de la NV-A, où de plus en plus de personnes sont crispées sur les questions d’emploi, où la politique de « retours volontaires » de Maggie De Block est plébiscitée par une grande partie de la population, la lutte semble être devenue plus difficile. Il nous paraissait d’autant plus important de fournir un outil d’analyse rétrospective à tout citoyen et/ou tout militant souhaitant faire le point sur le chemin parcouru au cœur de ce combat mené à Liège mais dont, bien entendu, les enjeux dépassent les frontières de cette ville, de notre pays et de notre continent… Elle est téléchargeable sur notre site Web au format PDF à cette adresse. Cette étude fera l’objet d’une publication illustrée sous format papier dans le courant de l'année 2014.

Parmi les analyses qui ont été mises en ligne cet hiver, vous découvrirez des articles qui traitent de sujets particulièrement d’actualité tout en s’enracinant dans l’histoire ouvrière, économique et sociale de notre pays ou de notre région. Octave Warzée s’interroge ainsi sur les enjeux de société liés à l’histoire de la dette publique belge, Julien Dohet s’intéresse aux caricatures consacrées en 2013 à la restructuration d’ArcelorMittal Liège et Jean Mertens questionne les valeurs du projet de banque coopérative New B parallèlement à l’histoire de la Banque Belge du Travail et de l’Union coopérative. En lien avec la thématique « défense et illustration des droits sociaux et économiques des travailleurs », nous éditons également : La grève, moyen de lutte d'hier. Et d'aujourd'hui ? de Micheline Zanatta et Les communistes au Pays de Liège de Jules Pirlot. À partir de son mémoire d’histoire, Pauline Gobin nous livre un aperçu historique de la fédération liégeoise des Femmes Prévoyantes Socialistes, tandis que Sylvie Moyse traite de l’image de la femme dans la publicité en se penchant sur le cas du journal La Wallonie. Par ailleurs, deux nouveaux articles touchent à la pédagogie parce qu’il nous importe de constamment mener une réflexion sur le « comment produire une vie démocratique » dans les conditions actuelles. Signé par Marie-Jeanne Fontaine, Dawinka Laureys et Micheline Zanatta, le premier traite de l’héritage de Francisco Ferrer pour qui l’éducation était un moyen de résistance. Dans le second, Michel Thiry expose un projet pédagogique qui cherche aujourd’hui à « apprendre à pouvoir » à de futurs enseignants en sciences humaines. Enfin, Steve Bottacin a accepté de prendre la plume pour nous expliquer comment, par différentes voies créatives, il fait émerger sa parole et celle d’analystes qui cherchent à « battre en brèche le sentiment d’impuissance que l’on peut parfois ressentir face à la situation socio-politique mondiale ». Vous trouverez ci-dessous la liste récapitulative de toutes nos analyses publiées en 2013 (cliquez sur le numéro de l’analyse pour la télécharger au format PDF).

- 108. Médias et communication politique : la presse, l'Open Vld et l'impôt sur la fortune, par Geoffrey Geuens
- 109. Eisenstein à Seraing (1930), par Bruno Bové
- 110. Des discours et des hommes : enquête sur les (ex-)dirigeants du SP.A et la stratégie de communication du parti : de l’image institutionnelle aux réalités socio-professionnelles, par Geoffrey Geuens
- 111. L'art progressiste en Belgique au temps de la "paix impossible". De l'Appel de Stockholm à la fin de la guerre de Corée, par Camille Baillargeon
- 112. Naître, toute une histoire, par Jeannine Fonck
- 113. La dette publique belge : notre passé a encore de l'avenir, par Octave Warzée
- 114. L'image de la femme à travers la publicité dans le journal La Wallonie, par Sylvie Moyse
- 115. Les communistes au Pays de Liège, par Jules Pirlot
- 116. La pédagogie est-elle politique ? Le cas de Francisco Ferrer ou la résistance par la pédagogie, par Marie-Jeanne Fontaine, Dawinka Laureys et Micheline Zanatta
- 117. L'émergence d'une parole, par Steve Bottacin
- 118. La restructuration d'ArcelorMittal Liège à travers la caricature, par Julien Dohet
- 119. NEW B : valeurs d'aujourd'hui face à l'Histoire. Éclairage historique à partir de la Banque Belge du Travail et de l'Union Coopérative (Liège), par Jean Mertens
- 120. Apprendre à pouvoir avec de futurs enseignants en sciences humaines (1/2), par Michel Thiry
- 121. La grève, moyen de lutte d'hier. Et d'aujourd'hui ?, par Micheline Zanatta
- 122. La fédération liégeoise des Femmes Prévoyantes Socialistes : bref aperçu historique d’un mouvement féminin mutualiste, culturel et socialiste de 1957 à 1982, par Pauline Gobin

Des nouvelles du centre d’archives

Depuis le mois d’octobre 2013, de nombreux fonds sont venus étoffer nos collections. Citons notamment les quelque 30 caisses d’archives que le Centre du Théâtre Action nous a confiées, ainsi que les archives de Pierre Dethier, ancien directeur de la l’Union mutualiste verviétoise. Les Femmes prévoyantes socialistes de Liège ont également déposé un complément de 63 boîtes d’archives au fonds déjà conservé chez nous. Enfin, Madame Michèle Arnoldy nous a fait don de 69 volumes reliés ainsi que d’une centaine d’exemplaires du périodique L’Illustration datant de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Le travail de catalographie a bien avancé durant ces derniers mois. Les périodiques commençant par la lettre R ont été encodés, de même que les photographies consacrées aux grèves (289 photographies). De nombreuses thématiques relatives aux brochures ont également été traitées : Santé et hygiène, Coopération, Parti ouvrier belge, Loisirs ouvriers, Henri De Man, Bibliothèque de propagande socialiste, Collection Germinal, Hector Denis, etc. Les monographies cédées par Jean Delval sur le théâtre-action ont fait l’objet d’un encodage (voir notre lettre d’information n° 35).

La plupart des fonds d’archives reçus en 2013 ont déjà fait l’objet d’un inventaire. C’est le cas notamment du fonds de l’Union mutualiste verviétoise, consacré à ses relations avec l’Union nationale des mutualités socialistes et la gestion du personnel, et le fonds Robert Halleux, comprenant des documents sur ses relations avec La Braise et le PTB Liège. Le fonds Alain Leens, concernant ses activités en tant que conseiller communal Ecolo à la Ville de Liège, a également été inventorié, de même que les archives du SETCa Liège, reçues dans le cadre de la rédaction de notre étude Cols blancs, cœur rouge.

numeriques.be

Découvrez le portail d’accès aux patrimoines numérisés (« numeriques.be ») de la Fédération Wallonie-Bruxelles, mis en place à l’initiative de la Délégation générale à la Numérisation des Patrimoines culturels. Ce portail en développement constant met en valeur de manière conviviale et ludique les collections patrimoniales de diverses institutions archivistiques, muséales ou scientifiques de Wallonie et de Bruxelles, dont celles de l’IHOES (à savoir certains de ses livres précieux, partitions et affiches numérisées). À consommer sans modération.

Nous vous invitons à chanter Sclessin

En partenariat avec le Centre culturel Ourthe & Meuse, le service Jeunesse Ville de Liège et la Maison de jeunes de Sclessin, l’IHOES a développé un projet d’éducation permanente dans ce quartier qui lui est très proche géographiquement. L’enjeu consiste notamment à permettre aux Sclessinois de se connaître et de se réapproprier leur histoire sociale. Après concertations entre partenaires, nous avons donc décidé, pour donner corps de manière concrète à un tel projet, de mettre en place un « atelier chants » intergénérationnel et interculturel. Si vous habitez ce quartier ou les environs, si vous aimez chanter, vous êtes cordialement invité(e) à nous rejoindre ! Ensemble, nous choisirons des chants d’hier et d’aujourd’hui, nous les apprendrons, les discuterons, éventuellement les réécrirons…

Prochaine rencontre lors du petit-déjeuner associatif sclessinois le samedi 18 janvier dès 8h30, au site du château de Sclessin (rue de Berloz à 4000 Sclessin). Réservation obligatoire avant le 14 janvier au Centre Culturel Ourthe et Meuse : 04/366.10.61 ou par courriel : leila.ccom@skynet.be.

Pour les séances suivantes, veuillez prendre contact avec nous : Dawinka Laureys (dawinka.laureys@ihoes.be ou 04/330.84.46).

Ce projet est mené avec le soutien du Plan Fédéral pour les Grandes Villes.

Institut d'histoire ouvrière, économique et sociale
3, Avenue de Montesquieu B-4101 SERAING
Tél./fax : +32 (0)4 330 84 28 ou +32 (0)4 330 84 46
Courriel : info@ihoes.be - Site Web : www.ihoes.be