Lettre d'information spéciale Covid-19
Éducation morale et civique : soyons persevérants
Coll. IHOES, Seraing.

Nous traversons une crise sanitaire inédite qui bouleverse nos habitudes, notre vie sociale, notre travail et l’organisation de nos sociétés.

L’Institut d’histoire ouvrière, économique et sociale (IHOES) a dû temporairement fermer sa salle de lecture et suspendre l’accueil du public, ralentir le traitement physique de ses collections et reporter momentanément ses animations en éducation permanente. Cette fermeture exceptionnelle s’étend jusqu’au 3 mai et se prolongera éventuellement en fonction des décisions gouvernementales.

Ce qui ne veut pas dire que l’Institut reste inactif, loin de là ! Malgré la période difficile, l’IHOES met d’ailleurs tout en œuvre pour continuer d’assurer ses missions. D’autant que cette période de rupture, aux conséquences terribles, ouvre aussi à la réflexion et aux débats sur les opportunités de changement. Une occasion également de se réinventer !

En plus du travail qu’il continue à assurer quotidiennement (travail administratif, inventaire et catalogage des collections, recherches et rédactions historiques et en éducation permanente, etc.), l’IHOES met en place ou en lumière différentes initiatives pendant ce confinement...

Logo Archives de Quarantaine
Participation de l’IHOES au portail "Archives de Quarantaine"

L'Association des archivistes francophones de Belgique (AAFB) et son équivalent flamand (la VVBAD) ont inauguré récemment une plate-forme Web destinée à garder les traces de la période particulière que nous vivons. Projet dans lequel notre attaché scientifique, Lionel Vanvelthem, s’est activement impliqué et qui permettra de relayer les initiatives de l’IHOES.

Ce portail a pour but de :
  • Collecter et valoriser les différentes initiatives réalisées au sein de la population, des organisations et des entreprises durant la période de confinement, et ce, dans tous les formats (images, vidéos, journaux, blogs, textes, sons, etc.).
  • Montrer les initiatives d'archivistes et de documentalistes en matière de « collecte d'archives de crise ».
  • Proposer des outils, des études ou des recherches (en histoire, en sociologie, etc.) en rapport avec le confinement ou la pandémie de Covid-19.

Un portail que vous pouvez tous alimenter et que vous pouvez découvrir ICI.


Femme à sa fenêtre
Récolter et conserver les archives du confinement et de ceux qui sont sur "le front"

L’IHOES lance un appel à préserver les traces de ce grand bouleversement pour les générations à venir, mais aussi pour nourrir les réflexions actuelles et futures.

Travailleurs, pensionnés, chômeurs, étudiants, allocataires sociaux, exclus, acteurs de la vie associative, mutualiste, syndicale, politique, culturelle, etc., tous les citoyens ont quelque chose à transmettre concernant l’influence de cette crise sur leur quotidien.

Nous vous invitons à nous envoyer, via l’adresse info@ihoes.be ou par la poste (Avenue Montesquieu, 3 - 4101 Seraing), vos productions écrites, photographiques et numériques, récits personnels, chroniques quotidiennes, créations, témoignages oraux ou vidéos, blogs, courriels, etc. pour conserver la mémoire de cette période historique. Notamment en matière de vie sociale, professionnelle, militante ou d’actions solidaires.

Dans cette optique, l’IHOES, avec ses bénévoles, met aussi en place une première campagne d’interviews auprès d’acteurs de la FGTB, qui devrait être étendue à des acteurs militants du monde associatif.

Cet appel est aussi relayé, via un article de Camille Baillargeon, sur la plate-forme "Archives de Quarantaine".

Logo Archives de Quarantaine
Coll. IHOES, Seraing.
Les collections en ligne de l’IHOES au diapason de l’actualité : la galerie "Soins – Santé – Sécurité sociale"

Tout au long de cette période de confinement, l’IHOES mettra régulièrement en valeur ses collections numérisées et ressources numériques en lien avec les préoccupations d’actualité. Cette sélection sera présentée dans différentes "galeries".

Découvrez la première, "Soins - Santé - Sécurité sociale", comme un modeste hommage aux travailleurs du secteur et aux luttes passées pour un système de soins démocratique et de qualité.
Logos de nos partenaires