IHOES - Lettre d'information n° 73 (septembre 2021)
Monique Rappez
Des mois funestes

L’année 2021 a été tristement marquée par la disparition de plusieurs proches et amis de l’IHOES : le militant associatif Camille Schmitz (5 mai), les syndicalistes Marc Goblet (16 juin) et André Beauvois (8 août) ainsi que, tout récemment, Monique Rappez (5 septembre), l’une des bénévoles « historiques » de l’Institut. Nous leur rendons un dernier hommage sur la page In Memoriam de notre site Web.


Anniversaire du PCB Le PCB fête ses 100 ans...

Le Parti communiste de Belgique voit le jour en 1921. Pour célébrer son centième anniversaire, l’IHOES vous propose de découvrir une nouvelle galerie virtuelle réunissant une sélection de documents issus de ses collections (affiches, photographies, périodiques, brochures, tracts, œuvres d’art, etc.) illustrant son histoire et ses combats, ainsi que quelques analyses éclairantes que nous avons publiées autour de ces questions.

… et l’immigration italienne en Belgique, ses 75 ans

Vous pouvez aussi découvrir, si ce n'est déjà fait, la galerie virtuelle dédiée à l'immigration italienne mise en ligne en juin dernier pour commémorer le 75e anniversaire de l'accord belgo-italien « des hommes contre du charbon » du 23 juin 1946.


Exposition Insortables au Mundaneum
Nos archives sont de sortie pour des expositions

Le 22 août dernier se clôturait l’exposition La Commune. Paris 1871. Liège 1886 au Grand Curtius (Liège) après près de quatre mois d’ouverture et un franc succès (près de 3650 visiteurs). Une exposition élaborée par Theun Vonckx de la galerie De Queeste Art, le CArCoB et l’IHOES, qui y a notamment présenté des pièces de ses collections et animé des visites guidées.

En outre, ce week-end du 11 et 12 septembre, certains de nos documents étaient visibles au format numérique à Manifiesta (Ostende), à l'occasion de l'exposition Du charbon, des larmes et des luttes. Une histoire populaire de l’immigration italienne en Belgique, conçue par le Groupe Mémoire Ouvrière du PTB Charleroi-Sud Hainaut et par l’Association Culturelle Joseph Jacquemotte.

Enfin, trois autres expositions en cours ou à venir présentent des documents issus de nos collections :
  • Insortables ! Les archives qui déboîtent, au Mundaneum à Mons du 16 juin 2021 au 2 janvier 2022. Comme plusieurs autres centres d’archives, l’IHOES s’est prêté au jeu de rechercher dans ses collections des documents surprenants, par leur contenu ou leur forme, pour nourrir cette exposition originale et étonnante proposée par le Mundaneum. À travers une présentation qui met en valeur la nature insolite, inattendue, bizarre, comique, absurde des documents réunis, elle donne l’occasion d’aborder les archives et l’histoire sous un angle amusant. Informations pratiques sur cette page.
  • À l’occasion du 75e anniversaire de la libération des camps d’extermination et de concentration, les Fonds Patrimoniaux de la Ville de Liège organisent une exposition intitulée « Présumé décédé à Auschwitz ». Portraits de Juifs liégeois disparus (1940-1944). Cette exposition, conçue par Thierry Rozenblum et Barbara Dickschen, rend hommage aux 733 citoyens juifs de la Cité ardente disparus dans la Shoah. À travers des documents originaux et des portraits photographiques issus des fonds d’archives de la Ville et d’autres institutions, le visiteur découvrira les différentes étapes du système de persécution mis en place par l’Occupant nazi en Belgique et le rôle joué par les différents acteurs du drame. — Informations pratiques : exposition à voir du 8 novembre au 17 décembre 2021 aux Fonds Patrimoniaux (Ilot Saint-Georges, Féronstrée, 86 - 4000 Liège). Bientôt plus d’informations sur cette page.
  • Dans le cadre des Journées de la Solidarité internationale consacrées cette année à la thématique « Paix et confiance », le Centre culturel d’Uccle présentera une version allégée de l’exposition Et si on osait la paix ? Histoire du pacifisme en Belgique d’hier à aujourd’hui, conçue par le Mundaneum et l’IHOES (voir aussi la fiche de l'expo sur notre site Web). Si vous avez manqué cette exposition à succès lors de ses présentations à Liège, Bruxelles, Mons et Gand ou si vous voulez vous rafraîchir la mémoire, précipitez-vous à Uccle. Vous pourrez également y découvrir l’exposition Interbellum : 1919-1939, proposée par le War Heritage Institute. — Informations pratiques : Centre culturel d’Uccle (rue Rouge, 47 - 1180 Uccle) du vendredi 22 octobre au dimanche 24 octobre 2021. Accès gratuit. Pour plus de renseignements, voir sur le site Web de la commune d'Uccle.

Balades à Sclessin À la découverte de Sclessin

Samedi 9 et dimanche 10 octobre à 10 heures, venez découvrir le quartier de Sclessin et son histoire en participant à des balades guidées au départ de la place Ferrer. Deux parcours sont proposés, le premier (9 octobre), plus historique, le second (10 octobre), plus « nature ». Une initiative du Centre Culturel Ourthe et Meuse en collaboration avec la Ville de Liège (Service Proximité et Lecture Publique), Animation et Créativité, le Comité de Quartier de Sclessin, la Confrérie du Petit Bourgogne, l’IHOES, la Maison des Jeunes de Sclessin et des Sclessinois. Inscription et informations : Centre Culturel Ourthe et Meuse. Téléphone : 04/366.10.61. Courriel : ccom@proximus.be.


Anne-Martine Henkens - L’éducation anarchiste,
                libertaire, émancipatrice Nouvelle étude en éducation permanente

En cette période de rentrée scolaire, nous questionnons le nécessaire développement de l'esprit critique et de la libre pensée au cœur des processus d’éducation, et ce à nouveau par le biais de l’analyse rétrospective. Dans la nouvelle étude de l’IHOES, L’éducation anarchiste, libertaire, émancipatrice, Anne-Martine Henkens mène l’enquête sur l'histoire de l'éducation rationaliste, dont l'objectif est de « faire de l’être humain un individu à part entière, comptant sur lui, ses propres forces et sa réflexion pour arrêter son jugement », ainsi que sur quelques-uns de ses promoteurs, en Belgique et en France principalement, du XIXe siècle à nos jours. L’étude, richement illustrée, est téléchargeable au format PDF. N’hésitez pas à nous envoyer vos réactions et réflexions après lecture.

Pour plus d'informations sur cette étude, rendez-vous sur cette page.

Logos