Les analyses écrites par Maite Molina Mármol


Dans une démarche d'éducation permanente, l'IHOES entend défendre un projet de société ancré dans certaines valeurs dont la justice sociale, l'autonomie, la solidarité, l'égalité, la laïcité. Nous considérons cependant qu’éclairer différents points de vue peut être source d'enrichissement et de confrontation d'idées propices à la réflexion critique, condition sine qua non du maintien d'une démocratie vivante. C'est pourquoi certaines des analyses publiées sur ce site peuvent rendre compte d'avis divergents et ne pas systématiquement refléter l'opinion de l'Institut. Les propos qu'elles contiennent engagent donc d'abord leurs auteurs, même s'il est évident que l'IHOES refuse de publier des articles qui entreraient en parfaite contradiction avec ses principes fondateurs.

Toutes les analyses écrites par Maite Molina Mármol

184. (Re)Vivre plutôt que commémorer. La mémoire au prisme de la création théâtrale « Les fils de Hasard, Espérance et Bonne-Fortune »

Comment cette pièce de théâtre accorde une place centrale à la « mémoire vive » en s’inscrivant dans une démarche de questionnement, dans un processus d’actualisation et donc d’invention perpétuelle ?

Par Maite Molina Mármol et Martine De Michele

Publié le 22/3/2018

Télécharger en PDF

141. Le patrimoine au prisme de l’immigration : le cas de la présence espagnole en Belgique

Cet article s’intéresse à la visibilité, dans l’espace public, de la présence de l’immigration espagnole en Belgique. Il questionne : Qu’est-ce qui fait patrimoine ? Qu’est-ce qui est jugé digne de figurer dans l’espace public ? Quand et pourquoi ?

Par Maite Molina Mármol

Publié le 6/7/2015

Télécharger en PDF

136. Histoire, mémoire et politique : l'Espagne et la "mémoire historique"

L'article s'intéresse à l'utilisation du concept de mémoire dans un contexte spécifique, celui de l'Espagne contemporaine qui a pour particularité de voir, depuis les années 1990, son champ social envahi par la notion de "mémoire historique".

Par Maite Molina Mármol

Publié le 31/12/2014

Télécharger en PDF