Responsive image

SETCa 125 ans d’histoire du syndicalisme employé socialiste

Résumé

Rédigé par Camille Baillargeon (IHOES) et par Luc Peiren (Amsab-IHS), SETCa 125 est la première publication à retracer l’histoire de l’ensemble du Syndicat des Employés, Techniciens et Cadres, de ses origines (1891 pour le premier syndicat des employés à Bruxelles) à 2016.

Description

Lors de son congrès de novembre 1949, le syndicat des employés socialiste se dote de nouveaux statuts et prend sa dénomination actuelle : Syndicat des Employés, Techniciens et Cadres (SETCa) / Bond der Bedienden, Technici en Kaderleden (BBTK). Il est alors une organisation en pleine expansion dont l’origine remonte à 1891, avec la fondation du premier syndicat d’employés socialiste à Bruxelles.

Dans le cadre de ce double anniversaire, le SETCa-BBTK a fait confiance à l’IHOES et à l’Amsab-IHS pour retracer 125 ans d’histoire du syndicalisme employé socialiste. Fruit de plus d’un an de recherches, l’ouvrage SETCa 125 (et sa version néerlandaise BBTK 125), rédigé par Camille Baillargeon (IHOES) et par Luc Peiren (Amsab-IHS), a été présenté à l’occasion du congrès du SETCa-BBTK, tenu à Blankenberghe les 21 et 22 novembre 2019 a été distribué aux participants.

SETCa 125 est la première publication à retracer l’histoire de l’ensemble de la centrale. Si sa finalité historique est claire (elle exhume d’innombrables informations méconnues), elle s’inscrit aussi dans une démarche d’éducation permanente : le regard extérieur qu’elle pose sur le passé du SETCa peut aider les représentants et affiliés de ce syndicat à mieux comprendre son évolution, à mieux cerner les tenants et aboutissants de son action et la manière la plus adéquate de la mener. L’ouvrage constitue également un outil de réflexion de premier ordre pour tout citoyen désireux de mieux appréhender la complexité des situations présentes et des enjeux syndicaux actuels.

En 320 pages, les auteurs mettent en évidence l’énorme développement de ce syndicat depuis la lente prise de conscience chez les employés de la nécessité de défendre leurs droits sociaux afin d’échapper à « la misère en habit noir » (longtemps, ils ont été persuadés d’appartenir à une classe bien distincte des ouvriers et proche du patronat), jusqu’à sa position prépondérante (en 2015 et 2016, le SETCa était la deuxième centrale professionnelle de la FGTB), en passant par son essor dans l’entre-deux-guerres avec la multiplication des régionales et les premières législations sociales s’adressant aux employés.

Au cours de ces 125 ans, le syndicat employé a dû s’adapter à des changements sociétaux et technologiques radicaux : développement et mécanisation du travail de bureau, explosion du secteur des services à partir des années 1960, naissance des grandes surfaces, etc. Nombre de ces évolutions s’accompagne d’une féminisation croissante du syndicat employé, au point que le SETCa est actuellement la seule centrale FGTB dont la majorité des affilés sont des femmes. Tout au long de son histoire, resurgissent certaines problématiques telles que les inégalités au sein du monde du travail entre hommes et femmes, mais aussi entre ouvriers et employés, ou encore l’impact des nouvelles technologies sur le travail.

Un autre atout de l’ouvrage réside dans sa présentation, à la fois claire, et faisant la part belle à une iconographie riche et peu exploitée jusqu’ici.

Pour commander cette étude, contactez-nous par téléphone au +32(0)4/224.60.72 ou via notre formulaire de contact.


Auteur(s) : Camille Baillargeon (IHOES, Seraing) et Luc Peiren (Amsab-IHS, Gand)
Lieu d'édition : Gand
Édition : Pièce Montée
ISBN : 978-94-9088-027-9
Année de publication : 2019
Nombre de pages : 320
Dimensions : 300x230 mm
Disponible au format papier à l'IHOES
Prix : 30 €