IHOES - Lettre d'information n° 72 (avril 2021)
Des rendez-vous à ne pas rater !
Manifestation antifasciste place Saint-Lambert
Samedi 1ᵉʳ mai, à 10 heures : manifestation antifasciste place Saint-Lambert (Liège)

Pour la deuxième année consécutive, le 1ᵉʳ Mai syndical de la place Saint-Paul à Liège, durant lequel l'IHOES tient traditionnellement un stand, est annulé en raison des mesures sanitaires. Néanmoins, ce 1ᵉʳ mai à 10 heures, place Saint-Lambert à Liège, l'ASBL La Cible, le Front Antifa2.0 et le théâtre Arsenic, avec le soutien de Solidarité Culture Liège et de la FGTB Liège-Huy-Waremme, vous invitent à des concerts et des prises de parole pour lutter contre le mouvement d'extrême droite "Nation". Ce dernier tente en effet de récupérer l'aura de la Fête du Travail en annonçant sa venue place Saint-Lambert à 11 heures. Toutes les infos via cet événement Facebook.

Assises des archives en FWB Jeudis 6 et 20 mai, à 14 heures : webinaires "Assises des archives en FWB"

La Direction du Patrimoine culturel (secteur des Archives) et l’Association des archivistes francophones de Belgique (AAFB), avec le soutien de la Commission des Patrimoines culturels, vous donnent rendez-vous pour une série de demi-journées de réflexion et de partage, axées sur les thématiques centrales pour la construction d'un nouveau décret "Archives privées". Ces rendez-vous sont organisés tout au long du premier semestre 2021 sous la forme de webinaires. Les deux prochains rendez-vous sont le jeudi 6 mai ("Les enjeux du numérique") et le jeudi 20 mai ("Mutualisation, valorisation, médiation : quelles perspectives ?"). Infos, programme complet et inscription sur cette page.

La FGTB pendant le premier confinement : des
                permanents syndicaux témoignent Mardi 11 mai, à 19 heures : webinaire "La FGTB pendant le premier confinement : des permanents syndicaux témoignent"

L'IHOES, via son groupe de collecteurs et collectrices de mémoire sur l'engagement, vous convie à son premier Facebook Live ce 11 mai, à 19 heures. L'événement prendra la forme d'une rencontre-débat vidéo, sur la page Facebook de l'IHOES, en présence de Miranda Ulens (secrétaire générale de la FGTB), Myriam Delmée (présidente du SETCa fédéral), Françoise Bernard (secrétaire générale du SETCa de Liège) et Sébastien Dupanloup (secrétaire fédéral à la Centrale Générale). L'occasion pour ces quatre syndicalistes de la FGTB de faire le point sur les enjeux et les défis que le monde syndical a dû et doit relever pendant la crise sanitaire.
Plus d'infos sur cette page. Pour vous plonger dans l'atmosphère de ce webinaire, nous vous conseillons fortement d'écouter au préalable ce podcast reprenant des extraits d'interviews de ces quatre syndicalistes, réalisées en plein cœur du premier confinement du printemps 2020. N'hésitez pas également à partager ou à vous inscrire à l'événement Facebook dédié.

Épopée - Foire du livre politique de Liège 2021 Vendredi 21 mai, de 13 à 14 heures : rencontre-débat (en distanciel) à la Foire du livre politique de Liège autour du livre Épopée

En octobre 2020 paraissait, sous la direction scientifique de l'IHOES, l'étude d'éducation permanente Épopée. La Centrale Générale FGTB Liège-Huy-Waremme : maître d'œuvre de l'unité ouvrière. Ce 21 mai à 13 heures, nous vous proposons une discussion autour de ce livre, à l'occasion de la treizième édition de la Foire du livre politique de Liège, qui aura lieu cette année en distanciel. Dawinka Laureys (IHOES) y animera un débat en présence de Geoffrey Goblet (ancien président de la Centrale Générale FGTB Liège-Huy-Waremme), Marie Virginie Brimbois (déléguée syndicale dans le secteur des titres-services) et Lionel Vanvelthem (historien à l'IHOES, auteur de deux chapitres du livre). La discussion sera entre autres axée sur des questions qui ont marqué le mouvement ouvrier et qui restent encore aujourd'hui d'actualité : comment construire une société plus juste et plus solidaire ? Comment conscientiser les travailleurs et travailleuses à devenir les acteurs de cette société en rejoignant l'outil de transformation qu'est le syndicat ? Quelles stratégies privilégier pour obtenir plus de justice sociale et de démocratie ? Inscription obligatoire, via le site Web de La Cité Miroir.

Formation "L'enquête orale" Mardi 25 mai : formation "L'enquête orale" à l'AAFB (Namur)

Le 25 mai prochain, l'Association des archivistes francophones de Belgique (AAFB) vous (re)propose la formation sur l'enquête orale historique que l'IHOES donne depuis plusieurs années. Une journée qui fait le point sur la collecte de témoignages oraux, de la préparation du projet à sa valorisation, en passant par le cœur de la démarche, à savoir le déroulement d'une interview historique. Infos, tarif et inscription (obligatoire) via le site Web de l'AAFB.

L'IHOES interviewé pour "Archives de Quarantaine"
Vis ma vie d'archiviste confiné·e Rappelez-vous : en avril 2020, l'AAFB lançait le projet "Archives de Quarantaine". Désirant "dépasser l'image de l'archiviste travaillant sur des vieux papiers dans une cave ou au fond du couloir", l'association a depuis janvier été à la rencontre d'archivistes et de gestionnaires de l'information pour les interroger sur leur métier, et plus spécifiquement sur leur travail pendant le confinement. Ces interviews ont donné naissance à une série de podcasts intitulée "Vis ma vie d'archiviste confiné·e", un projet auquel l'IHOES participe activement. Pour le troisième épisode de cette série radiophonique, retrouvez sur SoundCloud l'interview de Christel Mawet et Ludo Bettens, respectivement bibliothécaire-documentaliste et attaché scientifique à l'IHOES. Les deux autres podcasts de la série sont également disponibles sur cette page.

Deux nouvelles analyses d'éducation permanente
Analyse de l'IHOES n° 213 En ce 150 anniversaire de la Commune de Paris (1871), l'analyse de l'IHOES n° 213 décortique la façon dont un hebdomadaire belge, L'Illustration européenne, a relaté ces événements au moment du déroulement des faits. Dans cet article, Julien Dohet a choisi d'analyser ce périodique représentatif d'une presse anticommunarde. C'est l'occasion de rendre compte d'un type de discours opposé aux réformes sociales et au mouvement ouvrier, dont plusieurs arguments ne semblent guère évoluer au fil du temps. L'auteur a présenté cette analyse le 17 mars dernier dans l'émission Un jour dans l'histoire sur La Première.

Analyse de l'IHOES n° 214 L'analyse n° 214, Le théâtre de l'opprimé en Belgique francophone, près de cinquante années de traitement artistique de la société belge, est signée par l'historienne Daphné Vanattenhoven-Mortier. Il s'agit de sa seconde analyse consacrée au théâtre de l'opprimé, mouvement théâtral créé par Augusto Boal dans les années 1970 et instaurant la notion de "spect'acteur·trice". Alors que la première analyse présentait de manière globale le théâtre de l'opprimé (analyse n° 205), ce second texte se penche davantage sur la réception de ce mouvement en Belgique francophone. Par quels canaux nous est-il arrivé ? Qui s'en est saisi ? Quels milieux ? Quelles pratiques ont été favorisées ? Quels étaient les objectifs de celles et ceux qui le pratiquaient… ou le pratiquent encore aujourd'hui ?

L’IHOES, investi dans le programme anniversaire sur la Commune de Paris
Exposition sur la Commune de Paris L'IHOES est l'un des partenaires de l'exposition La Commune. Paris 1871. Liège 1886, qui sera présentée au Grand Curtius du 30 avril au 25 juillet prochains. Une expo qui, dans le cadre du 150 anniversaire de la Commune, "ambitionne de mettre en lumière les idées émancipatrices de la Commune à travers trois approches singulières : les femmes, la Commune en images et ses répercussions à travers les événements de 1886 à Liège".

L'IHOES s'est investi dans la recherche iconographique de cette exposition et a prêté une quinzaine de pièces rares (dont l'affiche originale appelant au meeting liégeois de 1886 et une toile de Forces Murales sur les événements de 1886). Des documents issus de nos collections ont aussi été reproduits dans le Liège Museum qui accompagnera l'exposition et dans lequel on retrouvera aussi deux textes écrits par notre présidente Micheline Zanatta.

Toutes les infos sur le site Web du Grand Curtius.
L'expo est gratuite, mais le port du masque et la réservation préalable sont obligatoires.

Par ailleurs, le groupe vocal C'est des Canailles ! a préparé un récital spécifique pour cet anniversaire avec la contribution de l'IHOES. Plusieurs de ses chants ont été interprétés le 18 mars lors de l'ouverture des commémorations à Liège. En amont, Micheline Zanatta a alimenté le travail de réflexion et de questionnement du groupe en présentant des moments et enjeux clés de la Commune, tout en conviant à s'interroger sur les lignes de comparaison avec aujourd'hui. Le récital sera prochainement présenté, avec une contribution théâtralisée du contexte historique, par la troupe théâtrale du Grandgousier.

Nouvelles acquisitions
Nouvelles acquisitions Fin 2020 et début 2021, plusieurs personnes nous ont apporté des compléments à leurs fonds versés précédemment : Francis Lamberg (archives portant sur le mouvement gay et lesbien à Liège, environ un mètre linéaire [m.l.]), Georges De Wasseige (numéros de Solidaire pour compléter notre collection, ainsi que des documents relatifs aux élections pour les années 1975 à 2020, environ 3 m.l.), Marcelle Hoens (17 cassettes audio d'enregistrement des assemblées générales des appointés et des affiliés SETCa de Cockerill Sambre Liège de 1981 à 1996). Les Ateliers de la Colline nous ont également versé près de 15 m.l. d'archives pour compléter les 3 boîtes d'archives déjà présentes dans nos collections.

Michel Majoros nous a cédé les archives de l'association Namur Antifasciste (NAF). Il s'agit de 3 m.l. de documentation constituée entre 1990 et les années 2000 contre la résurgence de l'extrême droite et la lutte contre sa propagande. Il nous a également confié des affiches culturelles et politiques ayant appartenu à sa maman Georgette Smolski (militante de gauche).
Logos